Chien de Chine : les marchés de l'horreur

Blog de raymonde :Rayons du Monde, Chien de Chine : les marchés de l'horreur

Le Yunnan est magnifique sous le ciel bleu de l'hiver. Mais sur les marchés colorés, près des abattoirs à volailles, notre meilleur ami, le chien, attend son tour.

Dès l'aube, et durant toute la matinée, des chiens vont être assassinés cruellement. Battus à mort à coups de bâton, la gorge tranchée, laissés agonisant le plus longtemps possible pour faire monter l'adrénaline.

Selon une croyance machiste, cette substance renforcerait la puissance érectile des hommes (idée saugrenue puisque l'adrénaline est au contraire toxique quand elle est présente à forte dose dans les chairs consommées).

Les hurlements des chiens, abattus en public, sont insupportables pour les êtres sensibles, y compris pour les autres chiens qui hurlent de frayeur.

Les animaux à peine morts sont ensuite dépecés ou jetés dans le tambour d'une machine à peler les poils. Puis, vidés et passés au chalumeau. Le goût craquant de leur chair en sera paraît-il meilleur.

Le chien, selon un article "culturel" de Chine Information, serait aussi le plus proche compagnon de l'homme. Il fait partie d'un des douze signes zodiacaux du calendrier lunaire chinois. Nombre de mythes et de légendes, en particulier dans le Yunnan, rappellent aussi cette dépendance amicale. Il serait notamment à l'origine du riz (voleur des semences célestes). Pour l'ethnie Naxi, toutes les années que l'homme vit après seize ans, il les doit au chien... Article intéressant et officiel qui pourtant ne souffle  mot du massacre...

Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage. Le gouvernement chinois a ainsi sorti une loi dite "un chien par famille" pour éviter en particulier la prolifération de la rage (environ 350 cas par an). S'en est suivi le massacre de plusieurs millions de chiens. Dénoncé, heureusement par des milliers de Chinois, amis des bêtes et des animaux de compagnie (nouvelle tendance en Chine, un espoir pour qu'un jour une prise de conscience générale se fasse).

Certains pays d'Asie (Taiwan, Hong Kong, Philippines) ont d'ailleurs interdit la consommation de viande canine. En Chine, au contraire, le commerce de la viande de chien est en expansion. Il existe ainsi des élevages comprenant plusieurs milliers de chiens, certains importés d'Europe ou d'Amérique, comme le Saint Bernard ! Docile et à croissance rapide! Croisé avec les chiens du Tibet, la productivité en serait garantie ! On trouve maintenant des conserves de viande canine et des sauces pour l'accompagner ! 

A quelques mois des Jeux Olympiques, il serait opportun de dénoncer cette coutume cruelle et de défendre aussi, en même temps que les droits de l'homme, les droits des chiens à ne plus être traités de la sorte.

Il faut avoir assisté à de telles scènes d'horreur, durant lesquelles la souffrance de l'animal est sadiquement prolongée, pour se convaincre qu'il faut que cela cesse.

Faites circuler ce texte et les photos jointes.

Liens : recherche sur Google l'anagramme "chien/Chine"

chiens, chine

mardi 08 janvier 2008 11:19 , dans Voyage animal



1 commentaire(s)

  • sandrine mar. 08 juil. 2008 18:03
    je trouve ca inadmissible rien qu a voir les fotos g le coeur retourné.g un beauceron de 5 ans et ca me fai mal de voir ca.pauvres betes. il faut etre barbare pour faire ca!!!!!!


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.166.110.222) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à raymonde

Vous devez être connecté pour ajouter raymonde à vos amis

 
Créer un blog